Comment choisir un détecteur de mouvement extérieur ?

détecteur de mouvement extérieur

Les systèmes d’alarmes sont depuis longtemps utilisés par les entreprises pour garantir la sécurité de leurs biens. Mais aujourd’hui, les particuliers sont de plus en plus nombreux à recourir à un dispositif de sécurité. Installer un détecteur de mouvement extérieur figure ainsi parmi les méthodes les plus utilisées. Mode de fonctionnement et critères de choix, on vous explique tout.

Un détecteur de mouvement, c’est quoi ?

Un détecteur de mouvement, ou capteur de mouvement, est un dispositif qui fonctionne par infrarouge. Il dispose d’un capteur optique chargé de surveiller ce qui l’entoure. Son système mesure alors l’intensité du rayonnement infrarouge dans son environnement immédiat. En d’autres termes, l’appareil réagit aux variations soudaines de température. Cependant, il est également conçu pour ne se déclencher  qu’en cas de mouvements rapides. À titre d’exemple, il n’est pas censé prendre en compte les changements de température du mobilier après une forte exposition au soleil. Un détecteur de mouvement extérieur est ainsi spécialement pensé pour repérer les mouvements furtifs. Lorsqu’une personne passe dans le champ de vision du détecteur, les informations sont immédiatement transmises au système de pilotage central. C’est donc le dispositif idéal pour détecter les intrusions. Il peut être couplé à un système d’alarme ou à l’éclairage extérieur. De nombreux modèles existent de nos jours sur le marché. N’hésitez pas à voir ce site pour plus d’infos et choisir le modèle qui répond à vos besoins.

L’importance de l’angle de vue et de la distance de détection

L’angle de vue désigne le rayon d’action exprimé en degré. Cette caractéristique varie en fonction des modèles et des marques. Cependant, il est conseillé d’opter pour un détecteur extérieur grand angle. En  effet, en choisissant un appareil disposant d’un angle de vue de 120°, professionnels comme particuliers bénéficieront de plus de sécurité. L’alarme ou la lumière se déclenchera ainsi même si les intrus ne se trouvent pas directement face au capteur. Avant l’acquisition d’un détecteur de mouvement, il est donc important de s’informer sur son angle de vue. Par ailleurs, la distance de détection est également un facteur non négligeable dans le choix de ce type d’appareil. Il s’agit également d’un rayon d’action mais qui est exprimé en mètre (ou en pieds dans les pays anglo-saxons). Concrètement, c’est la distance au-delà de laquelle les mouvements ne seront plus détectés par l’appareil. En général, elle est comprise entre 8 et 15 mètres. Autrement dit, si l’intrus se trouve dans l’angle de vue et dans la distance de détection de l’appareil, le système de sécurité s’enclenchera automatiquement.

La sensibilité du détecteur

Un détecteur mouvement est basé sur la technologie IR ou infrarouge. Il est donc primordial de savoir régler la sensibilité du capteur. On parle alors de seuil de déclenchement. Il s’agit de la capacité de l’appareil à détecter les variations de températures autour de lui. La vitesse d’enclenchement fait par exemple partie des critères qu’il est nécessaire de régler pour une utilisation optimale. C’est d’autant plus utile lorsque le détecteur est relié à une caméra capable de prendre des photos en rafales.  Les modèles les plus performants possèdent par exemple une vitesse de déclenchement de 0,5 seconde. En outre, la sensibilité du capteur optique peut également être réglée. En effet, ce paramètre peut être réglé en fonction des particularités de chaque domicile ou bâtiment. Un détecteur très sensible n’est par exemple pas l’idéal si vous avez des enfants ou des animaux domestiques. Il risque de déclencher l’alarme au moindre passage de votre chat ou de votre chien ou si vos enfants jouent dans le jardin. Dans ce cas, il est indispensable d’ajuster cette sensibilité de façon à ce que l’alarme ne se déclenche qu’au passage d’une personne de taille adulte.

Plan du site